Le lundi 12 juin 2017

Chat orange

Une manique-chat vite crochetée.
Fil 100 % coton (Quattro de Lang yarns) et crochet n° 3,5.
Avec ou sans les boutons blancs, c'est comme vous voulez.



Le mercredi 7 juin 2017

Poncho

Oui, je sais ce n'est pas le moment d'enfiler un poncho, même le temps de faire quelques photos.
Il fait beau.
Mais pour tenter de me changer les idées, je me suis lancée dans un méga rangement de printemps et je suis tombée sur ce poncho !
C'est un ouvrage que j'ai réalisé dans les années 70'.
Je ne me souviens pas du nom du créateur mais simplement que je l'avais réalisé en laine BDF avec un fil assez gros du genre "sport" (couleurs beige, grège et rouille).
Il s'agit d'un grand rectangle que l'on assemble  pour former le poncho.
Cela donne un poncho long, lourd et surtout très chaud, bref... bon pour l'automne ou l'hiver.







Le mercredi 31 mai 2017

Bientôt l'été

L'été qui nous apportera du soleil et des couleurs... comme les merveilleuses peintures d'Irène Garel-Germain.


(ici, paysages du Diois)

Le vendredi 26 mai 2017

R.I.P. mon Charly

Je m'inquiétais de sa longue sieste,  au frais, au sous sol...
Vers 23 heures, je suis allée le voir.
Il dormait dans son panier préféré.
J' ai compris tout de suite qu'il ne dormait pas.
Il venait de fêter ses 10 ans.
Arrêt cardiaque a dit le véto, classique chez les Main coon.
Mais ça ne me console pas.

Son véritable nom était Charly des Coons du Chassin.
Nous on l'appelait tout simplement Chaperlipopette.
C'était une sacré boîte à ronrons.
Il donnait des tonnes de câlins.
Et savait aussi les réclamer et à tout moment.
Il ronflait aussi fort qu'Ours brun.
Charly était très collant... un véritable "chat-chien" comme on dit.
Il occupait une grande place dans notre cœur et notre maison.
Partout, il avait des petits coins où s'étaler, se reposer, se planquer ou faire de longues siestes.
Le matin, pour me réveiller, il me léchait la bobine.
Et si je traînais un peu, il dégageait d'un coup de patte, tout ce qu'il y avait sur ma table de nuit.
Il était adorable et nous l'adorions.
Et il nous le rendait bien.
Il avait été très malade mais notre amour et nos caresses l'avaient aidé à guérir.
Il pétait la forme et hop, le cœur qui lâche sans prévenir.
Ce soir je suis triste.
Je me dis qu'il est parti rejoindre tous ses potes chats, au paradis des matous.
Il y retrouvera Berger, Cachou, Clairette, La cagole et tous les autres.
Peut-être qu'il nous reviendra... les chats n'ont ils pas 7 vies ?
















Le mardi 23 mai 2017

Chats orange.

Comme ça, en passant, un petit coussin, très vite cousu avec du tissu de chez le suédois.
il a trouvé sa place dans le fauteuil adirondack où j'aime bien glander crocheter.



Le jeudi 18 mai 2017

Mes charmantes petites bêtes

En réalité, ce sont des cales pour les portes de la maison. Mais pas n'importe lesquelles.
Ce sont mes bestioles, mes sympathiques bêtes qui tiennent mes portes toujours ouvertes ou presque.
Hiboux,  mouton, chouette, chats et renard gris.
Et pour une fois, ce n'est pas du tout home-made, c'est trouvé ici et là : gifi, babou et autre enseignes du même genre.







Le vendredi 12 mai 2017

Moorland blanket terminée !

Enfin terminé ce plaid.
Ma bordure ne fait que deux rangs (fainéante va !)
J'aime la douceur de la laine (acrylique) et les couleurs.
J'aime tout quoi.